Cité Keur Gorgui, Immeuble Y2 8e Etage
+221 33 823 39 69

Le numérique au service d’une gestion intégrée et durable des déchets

À l’heure du digital, l’UCG a conçu  quatre(04) plateformes numériques pour répondre à l’impératif de l’information, de la connaissance technique et scientifique, de la gestion axée sur les résultats, de la communication, de la planification et  du suivi-évaluation.

Aujourd’hui  les objectifs spécifiques de la stratégie numérique sont de concevoir les outils logiciels et matériels appropriés, renforcer la communication et la collaboration, dématérialiser l’ensemble des processus et des procédures et aider à la prise de décision.

Dans une démarche scientifique de collecte des données relatives au secteur de la gestion des déchets nous avons mis en place le projet du système d’information géographique des déchets (SIG Déchets) pour intégrer, par défaut, la territorialisation de l’information. Cela nous a permis de diagnostiquer le secteur avec une cartographie réelle et une géolocalisation de l’ensemble des données de base du secteur à l’exemple des dépôts sauvages, des décharges sauvages, des sites de forte production, des schémas de collecte et de balayage, des données liées à la précollecte, aux sites  existants et potentiels pour les  infrastructures de gestion des déchets… Ainsi, nous disposons d’un outil d’analyse et de prise de décision efficace, pertinente qui aboutit à la conception de schéma technique d’intervention cohérent, intégrant tous les aspects requis pour l’atteinte des objectifs.

Au niveau du système de collecte des déchets, après avoir planifié les circuits de collecte par le système d’information géographique, il nous fallait un mécanisme de contrôle effectif de la collecte avec moins de failles liées à l’intervention de l’homme. Alors le projet de mise en place du DISC (Dispositif Intelligent de Surveillance de la Collecte) a vu le jour. Le DISC, comme pour la boîte noire d’un avion, permet de connaître en temps réel l’état d’exécution du service par rapport aux circuits préalablement planifiés, à cet effet. Le DISC est composé d’un micro-ordinateur installé dans les camions de collecte et relié aux différents capteurs électriques du véhicule. Ce dispositif de dernière génération permet d’avoir le contrôle à 360 degré sur le parc roulant affecté au service de collecte.

Le DISC est animé d’un double objectif, d’abord pour le prestataire de disposer des informations fiables et en temps réel sur la position de ses véhicules et la consommation de carburant d’une part, et des éléments chiffrés pour un calcul peaufiné sur le coût du service et le suivi de la facturation, d’autre part. Ensuite, à notre niveau le coût du contrôle manuel est quasi inexistant et le risque de fraude presque nul.

Si le SIG et le DISC sont des outils intégrés qui nous aident à bien planifier et contrôler la bonne exécution du service, il n’en demeure pas moins que la population (principale bénéficiaire du service) ait un rôle extrêmement important à jouer. C’est pourquoi l’UCG, dans une perspective de transparence et de gestion axée sur les résultats, a mis en place le projet Settal 2.0, la première plateforme nationale unifiée de contrôle citoyen et de promotion de l’écocitoyenneté. L’objectif général du projet Settal 2.0 est de participer à l’amélioration du cadre de vie en mettant en place un dispositif de contrôle citoyen, d’information et de sensibilisation à l’écocitoyenneté.

Aujourd’hui, il s’agit pour la population d’être au cœur du dispositif de propreté. A quelle heure passe le camion de collecte dans mon quartier? Où se trouve le camion? Un grand dépôt d’ordures traine dans le quartier ou devant chez moi! Cela fait 48h que le camion n’est pas venu ici! Comment devrais-je conserver ou trier mes déchets? etc.

Toutes les réponses à ces questions ou préoccupations sont désormais à portée de main ou dans votre poche via votre téléphone ou smartphone avec l’application mobile Settal 2.0. Ces préoccupations deviennent un mauvais souvenir grâce à Settal et la population devient ainsi les vrais contrôleurs du service public dans sa globalité. En effet, l’une des innovations du projet Settal est qu’il est élargi à toutes les structures de services publics ainsi qu’aux structures comme les services d’hygiène, la gendarmerie de l’environnement, les urgences environnement, la police, les sapeurs pompiers… Il s’agit ainsi de dénoncer tous les manquements du service public à l’instar d’un égout bouché ou débordant, une zone inondée, ou des produits périmés en train d’être vendus au marché, et la structure concernée reçoit l’information pour une prise en charge rapide.

Settal 2.0 récompense les personnes les plus engagées dans l’effort de salubrité en intégrant un moteur d’incitation qui encourage l’éco-responsabilité. Gagner des points à chaque fois que vous alertez, vous créez un événement relatif à la propreté, ou partagez des expériences réussies ou des bonnes pratiques en matière de salubrité via le blog de la plateforme web. Settal devient ainsi un outil d’expression de la population, un trait d’union entre les services publics et ses usagers et enfin une plateforme de collaboration entre les différents acteurs de l’Etat pour une synergie d’actions et une prise en charge optimale de qualité pour le service public.

Dans une perspective de donner de la valeur à tous les flux d’information et des données, l’UCG a décidé de créer une plateforme intégrée  qui récupère tous les indicateurs produits par les différents systèmes aussi bien numériques techniques, socio-économiques que stratégique dans un seul et unique tableau de bord intelligent(smart dashboard) dénommé SITIG(Système Intelligent Territorial Intégré de Gestion) dont l’objectif principal est de booster la performance de l’UCG et d’assurer son leadership. Il s’agit ici de mettre à disposition des différents acteurs l’ensemble des connaissances produites dans les secteurs depuis toutes ces années et de procéder à un traitement automatique trés affiné des résultats et indicateurs obtenus par le croisement d’autres sources de données connexes. Tout cet exercice s’inscrit dans une approche de territorialisation qui permettra de donner une réponse appropriée et spécifique en tenant compte du territoire pertinent. Le SITIG est globalement une plateforme de monitoring à l’échelle nationale tenant compte de tous les types d’indicateurs et est accessible via le cloud.

Le SITIG est dédié aux autorités étatiques, aux collectivités locales, aux services de l’Etat, aux ONGs, aux partenaires techniques et financiers entre autres via des profils différents configurés à cet effet.

Related Posts

Leave a reply